France, Angleterre : je t’aime, moi non plus.

J’ai toujours entendu que la France et l’Angleterre entretenait une longue relation haine-amitié depuis des années (que dis je des siècles!), renforcé par tout les clichés qui circulent.

Pourtant du côté de la France je ne connais que des gens en amour avec ce pays qui leur à offert Dr Who, Harry Potter, Sherlock Holmes, Terry Pratchett…et j’en passe sur tout un lots d’auteurs, de séries TV. La plupart adorent ce pays, aiment y faire du shopping trouvent les habitants stylés. Mais soyons honnête 2 secondes…là on parle uniquement de Londres, parce que le reste de l’Angleterre c’est pas la même histoire !

Bref, tout ça pour dire que du côté français je tombe sur beaucoup d’amoureux de ce pays de l’autre côté de la manche. Mais quand est il d’eux ?

On m’a toujours dit que les anglais aller trouver une petite frenchie adorable et que mon accent leur paraitrez « soooo cute ». Honnêtement ça n’est arrivé qu’une fois et uniquement d’un jeune homme sous l’emprise de l’alcool qui tentait une approche. Concernant mon accent, c’est surtout de l’étonnement : à savoir que j’arrive à parler anglais alors que je suis française ! Ca laisse entrevoir l’image qu’ils ont de nos capacités en langue…

Londres étant une capitale multiculturelle, il n’est pas rare de croiser des français ou des gens parlant français. Pour le dépaysement on repassera…par contre en dehors de Londres,  on peut aisément tomber sur des petites bled dont vous serez le seul franchouillard à la ronde. Après les réactions seront différentes. Beaucoup d’anglais ou anglo-saxons en apprenant ma nationalité ont tenu à me chanter une chanson en français. J’ai ainsi eu droit à « Frère jacques », « le coq est mort », et d’autres qui m’étaient parfaitement inconnues. Personnellement je n’ai pas bien compris cette mouvance à vouloir me chanter des comptines pour enfants.

Vient ensuite la géolocalisation, si on pas eu droit à l’attitude blasé « Ah encore une française! ». Peu savent localiser Bordeaux (excepte les amateurs de vins), en dehors de Paris (pour faire du shopping parce que c’est pas cher (!)) et des villes qu’ils ont visité, ça peut devenir laborieux. C’est comme ça que j’ai eu droit à « Bordeaux c’est à côté de Dijon non ? ».

Les anglais semblent rancunier contre la France, combien de fois j’ai eu  » Vous les français vous avez décapitez votre roi ! ». Alors j’en suis profondément désolée mais je n’y étais pas. Et puis c’était il y a plus de 200 ans, y a prescription là non ?

Cette rancune tenace, s’étale de différentes manières, surtout attisée par les journalistes. Quand je suis arrivée en septembre, ils évoquaient toujours les photos seins nus de Kate Middleton prisent par un journal français. La façon dont ils en parlaient à la TV, rendait peu honneur au français qui avaient à leur yeux : un manque total de respect de la vie d’autrui, de la famille royale, c’était quasiment une atteinte nationale pour des malheureuses photos parues dans un magazines people français pendant l’été et qui, dans mes souvenirs, à été peu évoqué de notre côté.

Pire encore, cette affaire avec cette jeune lycéenne de 16 ans qui c’est enfuit avec son professeur plus âgé en France. Il faut savoir que l’Angleterre ne déconne pas avec ce genre de chose surtout quand ça concerne des mineurs. C’est donc une chasse à l’homme (enfin au couple) qui c’est engagé avec l’appui des autorités françaises. N »étant pas en France je me suis imaginée que ce genre de scandale aller être peu évoqué par chez nous : déjà parce qu’on a d’autres problèmes, parfois plus grave à traiter, et d’autre part parce qu’une ado tombant amoureuse de son jeune et beau prof, on en fait pas un crime national. Par contre les anglais si ! Selon eux, la France ne se bougeait pas assez, ce n’était pas en 1ere page des journaux, ni en flash continu à la TV et histoire de bien enfoncé le clou, des journalistes avaient interviewé des gens dans les rues de Paris pour démontrer que les gens (les touristes) n’étaient pas au courant. En conclusion, la France était méchante, elle n’aidait pas, elle était égoïste à se consacrer à la recherches de petits garçons qui avaient disparu et qu’on a retrouvé mort. C’est sur qu’en comparaison d’une fuite amoureuse…

Personnellement, cette vision de la France et cet acharnement des médias à nous faire passer pour des gens pas cool m’a sidéré. Je comprends pas bien où ils veulent en venir et à quoi ça rime. J’ai aucun souvenir qu’on en fasse de même. Et ça me fait un peu peur au niveau de l’impact que cette vision peut provoquer auprès du grand public.

 

Néanmoins jusqu’à présent je n’ai eu aucun problème avec les anglais (hormis au niveau de la compréhension) par rapport à ma nationalité et ma culture. Les gens sont en général très ouvert, près à vous aider ( où alors j’ai eu beaucoup de chance ?).

Voilà c’était juste un point news/culturelle, histoire de vous donner ma vision de ce pays.

Promis je parlerais un peu tourisme et nourriture la prochaine fois !

Publicités